TOI
MON
AMI, QU’EN,
DIS-TU SI POUR
CE NOËL JE FAIS
UN BEL ARBRE DANS
MON COEUR ET, AU LIEU DES
CADEAUX, J’ACCRO-
CHE LES NOMS DE TOUS
MES AMIS ? LES AMIS LOIN-
TAINS ET PROCHES, LES VIEUX ET
LES NOUVEAUX, CEUX QUE JE VOIS
CHAQUE JOUR ET CEUX QUE JE VOIS RARE-
MENT, CEUX DONT JE ME SOUVIENS TOUJOURS ET
CEUX QUI PARFOIS SONT OUBLIES,
CEUX CONSTANTS ET CEUX INTERMITTENTS,
CEUX DES HEURES DIFFICILES ET CEUX DES HEU-
RES GAIES, CEUX QUI, SANS LE VOULOIR, M‘ONT FAIT
SOUFFRIR, CEUX QUE JE CONNAIS PROFONDEMENT ET CEUX
DONT JE NE CONNAIS QUE LES APPARENCES, CEUX QUI ME DOIVENT
PEU ET CEUX AUXQUELS JE DOIS BEAUCOUP. MES AMIS SIMPLES ET
MES AMIS IMPORTANTS. LES NOMS DE TOUS
CEUX QUI SONT DEJA PASSES DANS MA VIE, UN ARBRE
AVEC DES RACINES TRES PROFONDES, POUR QUE LEURS NOMS
NE SORTENT JAMAIS DE MON COEUR, UN ARBRE AUX BRANCHES TRES,
 TRES GRANDES, POUR QUE LES NOUVEAUX NOMS VENUS DU MONDE ENTIER

SE JOIGNENT A CEUX QUI EXIS-
TENT DEJA,UN ARBRE AVEC UNE
OMBRE TRES AGREABLE, AFIN QUE NO-
TRE AMITIE SOIT UN MOMENT DE REPOS
PENDANT LES LUTTES DE LA V I E.


 

 

<bgsound src="sothis.mid"loop=&#8221;1000&#8221;>