Bonjour chers Ami(e)s
 
 
Joyeuses Pâques
 
 Démystifions ensemble l'origine de Pâques:
 
 
Pâques...
...Est une fête religieuse chrétienne commémorant la résurrection de Jésus-Christ,
le troisième jour après sa passion.
 
En faite c'est le jour le plus saint du calendrier chrétien.
 
Il marque la fin du jeûne du Carême.
 
Peinture représentant la résurrection de Jésus-Christ.
 
 
Quel sont les fondements religieux du Christianisme
Voici la théologie chrétienne
Pratiques
 
  • Événements et fêtes : Nativité · Noël · Épiphanie Vendredi saint ·
  • Pâques Ascension · Pentecôte
     
    La résurrection du Christ, Sainte Barbara, Sainte Catherine,
    « Pâque », de l'hébreu פסח Pessa'h « il passa par dessus » d'où « passage »

    Une fête juive qui commémore la sortie d'Égypte. Mais d'après les Évangiles, c'est

    pendant cette fête juive qu'eut lieu la résurrection de Jésus;

    C'est pourquoi le nom a été repris pour désigner la fête chrétienne.

    Le mot hébreu donne en latin Pascha dont dérive le mot français après amuïssement

    du s et remplacement de as par un â avec un accent circonflexe.

    La forme « Pâque orthodoxe » est utilisée pour désigner cette fête dans les Églises orthodoxes.

    Pour les autres Églises, cette forme est vieillie et la forme avec « s » lui est préférée.

    Pâques et les fêtes qui y sont liées se déroulent à des dates variables du calendrier grégorien

    (qui suit le mouvement du soleil et les saisons).

    Les dates contemporaines de Pâques sont les dimanches 23 mars 2008, 12 avril 2009

    et 4 avril 2010 du calendrier grégorien.

    En fait, elles sont basées sur le calendrier lunaire, comme celui utilisé par les Juifs pour fixer

    notamment la date de la Pâque juive.

     

     iStockphoto Stock Image Seasonal Searches: Christian Symbols

    Pâques, fête religieuse dites '' d'obligation '' 

  • Pâques est une fête dite « d’obligation » dans l'Église catholique,  c'est-à-dire qu’il est obligatoire de

    chômer et d'assister à la messe.

     

    Pendant longtemps, Pâques était le jour de l'année où les fidèles allaient communier, 

    ce qui leur imposait d'aller se confesser préalablement.

    On employait l'expression « faire ses Pâques ». C'est aussi l'occasion pour le Pape

    de prononcer sa bénédiction urbi et orbi.  

    Traditions et coutumes populaires

     

    Dans les pays chrétiens, l’œuf de Pâques est le cadeau favori le jour de Pâques.

    En Allemagne, en Suisse, en Autriche, en France dans la région d'Alsace,

    le département de la Moselle ainsi qu'en Martinique, Guyane et Guadeloupe.

     Le lundi de Pâques s'accompagne d'un autre jour férié : le « Karfreitag », soit le Vendredi saint.

     Pâques y est considéré comme une sorte de deuxième Noël

    et il n'est pas rare que les gens s'offrent des cadeaux entre eux à cette occasion.

    En Alsace, on confectionne un biscuit en forme d’agneau appelé

    « Osterlammele » ou « Lamala ».

    En Alsace, le traditionnel « Osterlammele » en biscuit.

     Cette tradition typiquement alsacienne du « Lammele » est attestée par le théologien

    catholique Thomas Murner en 1519 : le fiancé offrait un agneau pascal à sa promise.

    On l’offrait aussi aux enfants au retour de la messe du jour de Pâques.

    Après le temps du Carême, ce biscuit riche en œufs permettait d’écouler le stock d’œufs

    accumulé avant Pâques et dont la consommation est proscrite.

    L’agneau était décoré d'un étendard aux couleurs du Vatican (jaune et blanc)

    ou de l’Alsace (rouge et blanc).

    Comme pour Noël, les Suisses et les Allemands décorent leur maison à l'approche de Pâques.

    Les œufs de Pâques sont apportés par le lièvre de Pâques (Osterhase).

     

     Chocolats et décorations diverses, souvent en forme de lapin,  ornent

     ainsi les boutiques et les appartements.

    On y fait aussi des bouquets de Pâques sur lesquels on accroche

    divers sujets et des œufs peints.

    paques œuf lapin cloche

     Les arbres dans les jardins ont droit également à une parure multicolore

    avec l'arrivée du printemps, les œufs et lapins poussent partout !

    Les Allemands, comme les Américains, décorent des oeufs cuits

    durs avec de la peinture ou des feutres.

     

    Les Américains espèrent que l’« Easter Bunny »  

    leur apportera des lapins en chocolat et des sucreries dans un panier tressé.

     

    En Belgique et en France, ce sont les cloches de Pâques qui apportent

    les œufs de Pâques.

    Depuis le jeudi saint, les cloches sont silencieuses, en signe de deuil.

    On dit qu'elles sont parties pour Rome,

    et elles reviennent le jour de Pâques en ramenant des œufs qu'elles

    sèment à leur passage.

        

    En Italie, on attache les cloches le jour du jeudi-saint pour

    éviter qu'elles ne sonnent.

     

    En Allemagne et en France,

    le repas de Pâques est souvent l'occasion de partager un gigot

    d'agneau rôti accompagné de flageolets.

     

    En Pologne, un panier garni est préparé le vendredi, conservé sans être mangé

    le samedi, et bénit le jour-même par le prêtre.

     

    En France et surtout au Québec,

    certains mythes populaires parlent de la cueillette de l'Eau de Pâques.

     

    En Serbie, il y a beaucoup de rites qui plaisent aux enfants en particulier.

    • On colorie les œufs pour cette journée, essentiellement en rouge,
    • mais on utilise aussi d'autres couleurs.
     
    • On s'échange ces œufs coloriés, pendant toutes les fêtes de Pâques et la semaine qui suit.
    • On considère que le premier œuf peint est le gardien de la maison
       et on le conserve.
     
    • La Pâques orthodoxe véhicule aussi une autre tradition, très populaire.
    • Une fois les œufs coloriés ou peint, on peut choisir un œuf et le décréter
      comme son œuf porte-bonheur.
    • Cet œuf servira a toquer l'œuf d'une autre personne.
    • Si jamais votre œuf et brisé lorsque vous toquez l'œuf de « votre adversaire »
      vous remportez son œuf,
    • si c'est le contraire, alors vous perdez votre œuf au profit du vainqueur,
    • il ne vous reste alors plus qu'à choisir un nouvel œuf. 
    • Pendant cette journée les chrétiens orthodoxes se saluent par l’exclamation « Christ est ressuscité ! »
      Христос васкрсе,
    • en serbe cyrillique à laquelle on répond « Il est vraiment ressuscité ! »
      en cyrillique Ваистину васкрсе.
    • En République tchèque, les jeunes filles colorent les œufs durs.
    • Elles utilisent également de la cire qu'elles mettent autour de l'œuf ;
      une fois l'œuf coloré, la cire enlevée crée des motifs.
    •  Les garçons tressent avec des roseaux et des rubans colorés des fouets.
      Le lundi de Pâques,
    • les garçons font le tour de leur voisinage pour "fouetter" les jeunes filles
      et leur demander des œufs,
    •  à défaut un verre d'alcool.

    * Pâques a donné naissance au prénom Pascal.

    L'origine des œufs de Pâques

     

    La tradition d'offrir des œufs remonterait à l'Antiquité.

     Déjà, les Égyptiens et les Romains offraient des œufs peints au printemps

    car ils étaient le symbole de la vie et de la renaissance.

    L'Église ayant instauré au IVe siècle l'interdiction de manger des œufs pendant le

    Carême et les poules continuant à pondre, les œufs pondus depuis le début

    du Carême - n'ayant pas été mangés - étaient alors décorés et offerts.

    De nos jours, le jeûne n'est plus observé aussi strictement mais la tradition d'offrir des œufs,

    y compris en chocolat, est restée.

     

    Amusons-nous, voici le nom de « Pâques » en diverses langues

    Dans la plupart des pays à dominante chrétienne, les noms de Pâques proviennent de l'hébreu pessa'h :

    Cependant, quelques langues nomment cette fête différemment :

    • allemand Ostern
    • anglais Easter
    • arménien Զատիկ (« Zadig » : littéralement « résurrection »)
    • biélorusse Вялікдзень ou Vialikdzen’' (littéralement « le Grand Jour »)
    • bosnien Uskrs ou Vaskrs (littéralement « résurrection »)
    • bulgare Великден (Velikden, littéralement « le Grand Jour »)
      ou Възкресение Христово (Vazkresenie Hristovo, littéralement « Résurrection de Christ »)
    • chinois simplifié : 复活节 ; chinois traditionnel : 復活節 ; Pinyin :
       Fùhuó Jié (littéralement « Festival de la Résurrection »)
    • coréen 부활절 (Puhwalchol, littéralement « Festival de la Résurrection »)
    • croate Uskrs (littéralement « résurrection »)
    • estonien Lihavõtted
    • farsi عيد پاك
    • géorgien აღდგომა (Aĝdgoma)
    • hongrois Húsvét (littéralement « prise » ou « achetant viande »)
    • irlandais Cáisc
    • japonais 復活祭 (Fukkatsu-sai, littéralement « Festival de résurrection ») ou イースター Īsutā (de l'anglais)
    • (Kinyarwanda) Pasika nziza
    • letton Lieldienas (littéralement « les Grands Jours », singulier n'existe pas)
    • lithuanien Velykos (dérivé des langues slaves, singulier n'existe pas)
    • macédonien Велигден (Veligden, littéralement « le Grand Jour »)
    • polonais Wielkanoc (littéralement « la Grande Nuit ») ou Pascha
    • roumain Înviere (littéralement « résurrection »)
    • serbe Ускрс (Uskrs) ou Васкрс (Vaskrs, littéralement « résurrection »)
    • slovaque Veľká Noc (littéralement « la Grande Nuit »)
    • slovène Velika noč (littéralement « la Grande Nuit »)
    • tchèque Velikonoce (littéralement « Grandes Nuits » [pluriel, singulier n'existe pas])
    • tongan (Pacifique du Sud) Pekia (littéralement « mort (d'un seigneur) »)
    • ukrainien Великдень (Velykden’, littéralement « le Grand Jour ») ou Паска (Paska)
    • tiếng Việt Lễ Phục sinh
    Drapanka, œuf de Pâques de Pologne
     
     

    Souhaits donnés à l'occasion de Pâques

  • En anglais: « Happy Easter »

  • En Allemagne : « Frohe Ostern »

  • En arabe : «عيد فصح مجيد»

  • En kabyle : Tafaska Tameggazt

  • En France, à la fin de la veillée ou le jour de Pâques : « Joyeuses Pâques »

  • En Suisse : « Joyeuses Pâques »

  • En Belgique : « Joyeuses Pâques »

  • En berbère : Tafaska Tameggazt

  • Au Québec, le jour de Pâques :

  •  « Joyeuses Pâques »

  • En finnois : « Hyvää pääsiäistä »

  • En Suède : « Glad Påsk »

  •  Au Portugal : Páscoa Feliz

  • En Espagne : Felices Pascuas- le dimanche de Pâques

  • En maltais : « L-Ghid it-Tajjeb »

  • En Roumanie : « Paşte fericit !»

     
    En terminant,
    j'oserais vous dires que peut importe vos croyances et coutumes,
    toutes occasions est bonnes pour gâter ceux que vous aimez.
     
    Et fondamentalement dans mon coeur de chrétienne,
     croyante en Dieu, ainsi que par respect pour les croyances des mes ancêtres Québecois et Français.
     
    Pâques se veut pour moi un temps de prière pour remercier notre créateur.
     
    Alors:
     
    Merci Mon Dieu pour le message d'Amour, de respect... Et de sacrifice !
     
    Amen !
     
     
             
     
        
     
     
     
    Référence principale
     
    - Wikipédia, l'encyclopédie libre.
     
  • Chantal Labrie

     


     
     

     

           Merci d'être là !   Pierrette coeur d'Amour

     

    <bgsound src="Lecielestamoi.mid" loop= ”1000 ”>