Tu peux déplacer les images sur cette page.
En pointant ta souris sur chacune, une petite main apparaît et te permet de glisser l'image.

 

 

 

 

 

 

  

       

 

 

     

      

  La potion magique d’Églantine


                                         

Dans le fond d’une forêt magique disait-on vivait une sorcière semblait-il maléfique. Sa maison semblait lugubre et très peu accueillante. Cette sorcière ne souriait jamais. On disait d’elle qu’elle était méchante et jalouse.

Et pourtant! Cette sorcière possédait des talents du cœur. Tous les soirs à la joie des habitants, les arbres dansaient, la lune scintillait de bonheur et les étoiles faisaient la fête autour de celle-ci et tout ça grâce à Églantine. Mais tout le monde semblait l’ignorer.

Tous les ans, le 31 octobre, Églantine se dirigeait vers le magasin général pour y acheter des herbes aromatiques comme du thym, de la sarriette, toutes sortes d’herbes mélangées, c’est pourquoi on l’avait surnommé la sorcière maléfique.

Mais ce que les gens ne savaient pas, c’est qu’Églantine en secret dans son cœur était follement amoureuse et qu’elle serait sur le point de découvrir une potion magique qui rendrait follement amoureux celui qu’elle désirait.

Il y avait déjà plusieurs années qu’Églantine pratiquait sa potion magique et rien ne se passait vraiment.

Ce soir-là, pourtant, quelque chose d’extraordinaire était sur le point de se produire. Églantine vit dans le chemin qui menait à sa maison, un épouvantail allant à sa direction. La potion magique d’Églantine mijotait dans un creux chaudron et elle serait prête à la faire déguster par cet épouvantail qui serait peut-être celui qu’elle désirait tant.

L’épouvantail s’approcha d’Églantine et la fit sursauter. À ce moment-là Églantine eut peur! Tout à coup, ce serait un mauvais tour et que cet épouvantail voudrait tout simplement me faire peur!

Églantine se dépêcha, elle versa une tasse de potion magique et l’offrit à l’épouvantail. Les minutes passaient, Églantine se morfondait en silence. Que se passerait-t-il?

  



Alors, devinez quoi? L’épouvantail après avoir ingurgité au moins cinq à six tasses de potion magique commença à caresser les cheveux d’Églantine. Églantine ravie, se mit à sourire pour la première fois de sa vie. Son visage s’illumina de bonheur. Enfin, elle trouvait l’amour!

Mais se dit-elle comme ferais-je pour me laisser fréquenter par un épouvantail? À ce moment précis, l’épouvantail se montra au grand jour c’est-à-dire qui il était vraiment. Et devinez qui se cachait derrière l’épouvantail, nul autre que M. Fred.

Tous les gens du village se réjouirent de voir Églantine si resplendissante au bras de M. Fred que l’on rejetait autrefois.

Quant à Églantine, elle ne voulait dans son cœur que connaître l’amour. Et maintenant, avec M. Fred, elle perdit son habit de sorcière et se revêtit d’une magnifique robe de princesse. M. Fred l’embrassa tendrement et se réjouissait de leur bonheur.

« N’est-il pas vrai que l’amour rend beau et heureux. »
                revoir, à bientôt        

 Fée du coeur Yolande