*~*Trois questions peuvent sauver une vie !*~*

 

Susie récupère à une vitesse incroyable pour quelqu'un qui a subi un accident vasculaire cérébral (AVC) massif - tout cela parce que Sherry a vu Susie chanceler et lui a posé simplement trois questions. 

Si simple - c'est littéralement ce qui a sauvé la  vie de Susie! 
 
      Écoutez et apprenez! 

      EST-CE UN AVC? 

Quelque chose que nous devrions tous savoir. 

Parfois, les symptômes de l'AVC sont difficiles à reconnaître.
Malheureusement, le manque de sensibilisation se traduit souvent par « désastre ». 

La victime d'AVC peut subir des dommages cérébraux alors que les personnes près d'elle sont incapables d'en reconnaître les symptômes. 
Les  médecins disent aujourd'hui que quelqu'un qui  assiste à un tel incident peut reconnaître l'AVC en  posant simplement trois questions. 

* Demandez à la personne de SOURIRE.
* Demandez-lui de LEVER LES DEUX BRAS.
* Demandez-lui de DIRE UNE SIMPLE PHRASE. 

Si cette personne a de la difficulté à faire une de ces actions, appelez immédiatement le 9-1-1  et décrivez les symptômes au répartiteur ou à la
répartitrice. 

Après avoir découvert qu'un groupe de bénévoles (personnel non médical) pouvait reconnaître la faiblesse du visage, la faiblesse des  bras et la difficulté d'élocution, les chercheurs ont exhorté le grand public à apprendre les trois questions. Ils ont présenté leurs résultats à l'assemblée annuelle de l'American Stroke Association en février 2004.

Le recours généralisé à ce test pourrait entraîner un diagnostic et un traitement rapides de l'AVC, et ainsi prévenir les dommages au cerveau. 

Un cardiologue indique que si quiconque lit ce message et l'envoie à 10 personnes, il y a fort à parier qu'au moins une vie sera sauvée. 

Alors, SOYEZ  CHIC ET PARTAGEZ CET ARTICLE AVEC AUTANT D'AMIS QUE POSSIBLE.   Vous pourriez sauver une vie. 

 

 

 

  Merci de vos encouragements !

ICI  Partager cette page Envoyez cette page