Frizou.org - Montage photos signets gratuits
  Textes Pause tendresses Citation  Pensées Contes par Yolande  Recueil Camille  Recueil de Plume Recueil de Yolande  Textes Claire De La Chevrotière  Textes de différents auteurs   Textes de Claude Marcel Breault  Textes de Robert Pelletier Textes de Philippe Straehl 

Textes du Temps des Fêtes

Textes divers 

Claude Marcel Breault   Textes De Philippe Straehl 

× Menu de temps des Fêtes

Merci de m'encourager!

 

 

Cliquez sur le carré pour les menus des textes

Ouvrir le menu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout dépend de notre
attitude face à la vie !

 

Il était une fois un vieil homme très sage. Chaque jour, il s'asseyait dans son fauteuil à bascule, à l'entrée de la station-service, en compagnie de sa petite-fille, pour saluer les touristes qui traversaient sa petite ville. Un jour, un homme de haute taille, sûrement un touriste, se mit à inspecter les environs, comme s'il cherchait un endroit agréable pour y vivre. « Quel genre de ville avons-nous ici ? » demanda-t-il. Le vieil homme répondit : Eh bien, pourriez-vous d'abord me décrire le genre de ville d'où vous venez ? » Le touriste répondit : « Je viens d'une ville où chacun critique son voisin. Ce n'est vraiment pas un endroit agréable ! » Le vieil homme répliqua doucement : « Vous savez, ici c'est le même genre d'endroit ! »

Plus tard, une autre voiture s'arrêta pour faire le plein. En descendant, le père de la famille qui s'y pressait s'adressa au vieil homme : « Est-ce qu'il fait bon vivre dans cette ville ? » « Eh bien, que me diriez-vous de la ville d'où vous venez ? » Le touriste répondit : « Dans la ville où je viens, tout le monde est très proche de son voisin et toujours prêt à lui tendre une main secourable. Cela me fait beaucoup de peine de devoir la quitter. » Le vieil homme sourit avant de lui dire : « Vous savez, vous trouverez la même atmosphère ici ! » Après le départ de la voiture, la petite-fille leva les yeux et demanda : « Grand-père, comment se fait-il que tu as dit au premier touriste que cette ville était un endroit terrible et à cette famille que c'était un endroit merveilleux ? » Le vieil homme plongea son regard dans les yeux bleus de sa petite fille et lui dit : « Peu importe le lieu où tu vas, tu emmènes toujours tes attitudes et tes préjugés avec toi. Et, en fonction de cela, l'endroit sera terrible ou merveilleux ! »

Oui, la vie est souvent faite de ce que vous voulez y trouver !

 

 

  Note Si vous avez de la difficulté

à ouvir le lien pour partager sur facebook

ou sur le gif partager cette page.

Cliquez sur le lien et ctrl en même temps pour
ouvrir dans une autre page

Les textes Pause Tendresse

  Merci de vos encouragements !