*~*~*VIEILLIR  *~*~*

Quand on a tout perdu... la beauté, la jeunesse, la gaieté, la santé et le goût de l'amour.
Pourquoi désespérer?...
Il reste la tendresse,
il reste l'amitié et la beauté du jour
Inexorablement les jours fuient, le temps passe.
Mais quand le soleil luit sur nos épaules lasses
moins lourd semble à porter le poids de nos années,
hélas, il n'est pas tous de Méditerranée!
Bien sûr, l'hiver est triste et la pluie est maussade.
Le cœur se sent plus lourd quand souffle la tornade.
Mais un rire d'enfant chante par tous les temps.
Si le chant de l'oiseau ne revient qu'au printemps
il reste les petits à regarder grandir
et la rose en bouton qui va bientôt s'ouvrir.

Il reste à savourer la jeunesse des autres,
plutôt qu'à déplorer la perte de la nôtre.
Le bel âge est discret, il passe inaperçu,
on n'en conçoit le prix, que lorsqu'on l'a perdu.
Il ne faut jamais oublier que si nous avons le cœur jeune...
 

Les années n'ont pas d'emprise sur nous.


                                       Frédéric MISTRAL

 

 

 

  Merci de vos encouragements !

ICI  Partager cette page Envoyez cette page