Notre Maman

 

Quel grand jour que cette fête des mères

De tous c’est le plus bel anniversaire

Notre Maman faisait le plus beau métier

Mais le seul à ne pas être rémunéré

Depuis le temps qu’on blâme la société

Nous en sommes nous vraiment soucié

Une Mère donne bien plus que la vie

Elle porte en elle tous les métiers réunis

Pas de pension, pas même un syndicat

Elles nous avaient si souvent dans leurs bras

Vraiment, ce genre d’entreprise de la vie

Retient les espèces les plus rares, toutes réunies

Si on leur offre à l’occasion quelques fleurs

Pense-t-on assez, à où irait leur cœur

Toutes nos Mamans ont une âme aussi

C’est une grande mission qu’on leur confie

On devrait plus souvent les serrer dans nos bras

Les câliner, leur dire qu’on ne les oublie pas

Pour nous, elles ont oublié leur jeunesse

Aujourd’hui, il leur faut un peu de tendresse

Et en souriant, on devrait aussi ajouter ceci

Maman, je t’aime. Pour tout, tout, je te dis Merci

           

     Texte Claude Marcel Breault  7 mai 2009

 

 

 

  Merci de vos encouragements !

ICI  Partager cette page Envoyez cette page