Frizou.org - Montage photos signets gratuits
  Textes Pause tendresses Citation  Pensées Contes par Yolande  Recueil Camille  Recueil de Plume Recueil de Yolande  Textes Claire De La Chevrotière  Textes de différents auteurs   Textes de Claude Marcel Breault  Textes de Robert Pelletier Textes de Philippe Straehl 

Textes du Temps des Fêtes

Textes divers 

Claude Marcel Breault   Textes De Philippe Straehl 

× Menu de temps des Fêtes

Merci de m'encourager!

 

 

Cliquez sur le carré pour les menus des textes

Ouvrir le menu

La plus belle explication de la mort que j'ai jamais lu.

- LA MORT -


QUELLE MERVEILLEUSE FAÇON DE L'EXPLIQUER

Un homme malade se tourna vers son médecin alors qu'il se préparait à quitter la salle d'examen et lui dit: "Docteur, j'ai peur de mourir, je ne sais pas ce qui se passe de l'autre coté"...
Très doucement, le médecin lui dit : " Vous ne savez pas? Vous êtes un Chrétien et vous ne savez pas ce qui est de l'autre coté"?
Ce médecin tenait la poignée de la porte. De l'autre coté vint un son de grattements et de plaintes. Et il ouvrit la porte, un chien sauta dans la chambre et monta sur lui avec toute une démonstration de contentement.
Se tournant vers le patient, le docteur lui dit: "Avez-vous remarqué mon chien?"
Il n'était jamais entré dans cette chambre avant.
Il ne savait pas ce qui s'y trouvait.
Il ne connaissait rien, excepté que son maître était ici.
Et lorsque la porte s'ouvrit, il entra sans aucune peur.
Je sais peu sur ce qui se passe de l'autre coté de la mort.
Mais je sais une chose.
Je sais que mon Maitre est là et c'est suffisant!
Puissiez-vous avoir la paix de Dieu en vous aujourd'hui!

Vous ne devez que le faire suivre ce texte simplement...
 

 

<bgsound src="http://www.frizou.org/pausetendresse/AWONDE~1.WAV" loop= ”1000 ”>

 

  Note Si vous avez de la difficulté

à ouvir le lien pour partager sur facebook

ou sur le gif partager cette page.

Cliquez sur le lien et ctrl en même temps pour
ouvrir dans une autre page

Les textes Pause Tendresse

  Merci de vos encouragements !