Jérémie 


Tout est tranquillité et paix.
La Fée des Neiges avec ses doigts magiques
fait danser le clavier et les lutins avec leurs
mains habiles s’emparent des matériaux
et du plan pour étudier la fabrication de leurs jouets.

Maintenant qu’ils ont compris que la grande
fête de Noël est avant tout pour célébrer leur ami,
le petit Jésus, ils peuvent penser aux petits
enfants du monde entier.

Le Père Noël, pour sa part,
regarde le travail de sa Fée des Neiges
et des lutins et il se sent si heureux.

« Bon! Ho! Ho! Ho!
C’est à mon tour de mettre au travail.
Ma tâche me paraît si facile avec
ma Fée des Neiges et mes lutins.
Un rêve pour les tout-petits. »

Bon!
Les petits enfants pendant que tout semble tranquille,
je vais vous raconter une belle histoire.


Il y avait, un jour,
un petit garçon qui se nommait Jérémie.

Jérémie était toujours sage
et il désirait beaucoup un train électrique.


Son papa et sa maman l’aimaient beaucoup!

Et ils rêvaient de lui offrir son beau train
électrique rouge à six wagons.

Son papa travaillait fort et sa maman plaçait
tous les sous qu’elle pouvait dans une petite boîte verte.

Un jour,
Jérémie a remarqué une petite boîte
et a vu beaucoup de sous.

Il prit les sous sans penser que ce n’était
pas correct et alla pour acheter le train
tant désiré mais le monsieur du magasin lui dit :
« Mon petit bonhomme,
il te manque beaucoup de sous,
tu devrais attendre un peu pour acheter ce train. »

Au même moment,
la maman de Jérémie vint pour déposer
les sous de la semaine de travail du papa
lorsqu’elle se rendit compte que la boîte n’était plus là!

Mais où était-elle?

Jérémie avait le cœur gros et puis,
tout à coup,
il pensa... mais j’y pense, à qui était donc ces sous?
Mais oui ! C’était à papa et maman !

Il se dépêcha de revenir à la maison.
Il trouva son papa et sa maman fort tristes.


Ils s’empressèrent de dire à Jérémie
qu’ils croyaient lui offrir son train électrique
mais qu’un voleur avait pris la boîte.

Tout gêné et tout triste Jérémie leur dit :
« Pardonnez-moi,
mon petit papa et ma petite maman,
je voulais tellement mon train électrique
que j’ai pensé que je pouvais prendre ces sous,
sans permission. »

Voyant le chagrin de leur petit garçon,
le papa et la maman de Jérémie lui pardonnèrent tout de suite.

Mais ils se devaient de lui donner une punition.

Alors ils dirent à Jérémie qu’il aurait sans doute
son cadeau mais qu’ils avertiraient le Père Noël
de le laisser deux jours plus tard.


Trouvez-vous les petits enfants
que les parents de Jérémie ont eu raison
de lui donner une punition et croyez-vous
que Jérémie aura son train deux jours plus tard?


Le Père Noël se mit à rire et dit :
« Soyez bien sages mes petits-enfants
et lorsque vous désirez quelque chose beaucoup,
beaucoup demandez-le à votre papa et à votre maman. »
 

 

Tu peux déplacer les images sur cette page.

 

Merci d'être là !   Pierrette coeur d'Amour

 

<bgsound src="MUSIQUE" loop= ”1000 ”>