Une histoire de grand-maman

Le Père Noël regarda la Fée des Neiges toujours occupée
à travailler avec l’ordinateur pour les noms de tous les enfants de la terre.

Et les lutins joyeusement travaillent pour les jouets des tout-petits.

Le Père Noël se dit :
« Eh! bien moi, je vais commencer à écrire
aux parents pour qu’ils pensent à nettoyer la cheminée,
à faire un sapin magnifique et le plus possible
à écrire les noms sur les cadeaux pour que je n’oublie personne. »

Puis, tout à coup, une lettre glisse sur le plancher.
À la hâte, le Père Noël rattrape la lettre.

Il lui jette un coup d’œil et se rend bien compte
que le tout-petit est très jeune.

Le Père Noël a un truc magique pour lire toutes
les lettres même celles des tout-petits.

La lettre commence comme ceci :
« Cher Père Noël
Je suis très petit et je ne sais pas beaucoup écrire
mais je sais que tu vas me comprendre.

Si je t’écris si tôt c’est que j’ai une chose importante à te demander.
Le Père Noël se gratte encore le menton,
un train électrique, pense-t-il, comme dans l'histoire d’hier ?
Mais il semble bien qu’il se trompe.
Et le Père Noël poursuit sa lettre.
Père Noël, je suis si triste et je sais que tu peux
faire quelque chose.
Pauvre petit, dit le Père Noël et il continue sa lettre.

Tu sais, ma grand-maman je l’aime beaucoup
et je voudrais quelque chose pour elle.

Le Père Noël devient de plus en plus intrigué :
un collier, un bracelet, une bague, enfin?

Père Noël, ma grand-maman
elle est vieille plus vieille que toi.

Un peu contrarié, le Père Noël dit :
« Bon, bon, bon »

Je voudrais que le petit Jésus lui redonne,
tu sais, lorsqu’elle était jeune
et qu’elle faisait de si bonnes tartes au sucre,
je le sais mes parents me l’ont dit.
Tu sais Père Noël, ma grand-mère a un grand cœur et
elle aime les petits enfants.

Savais-tu Père Noël qu’elle a eu quinze enfants
et que là elle a trente-cinq petits-enfants
et autant d’arrière-petits-enfants? »

Ouais!
Cela donne de l’ouvrage au Père Noël.
Bon, si je comprends Sam veut que sa grand-mère
redevienne jeune.

Et pourquoi pas la magie de Noël peut tout faire.
Je vais lui répondre tout de suite pour calmer son inquiétude.

« Cher Sam, j’ai bien lu ta lettre,
la nuit de Noël est magique et je te promets
de supplier le petit Jésus d’accorder à ta grand-mère
au cœur d’or une éternelle jeunesse.
Tu es courageux Sam et tu as oublié de demander
ton cadeau pour penser à ta grand-mère.
Mais il pense
« Il faudrait bien que je connaisse son nom .»
Ah! la Fée des Neiges le trouvera bien.

Et pour cette raison,
tu auras sans aucun doute un très beau cadeau.

En attendant, sois bien sage,
prie le petit Jésus et tu verras. »

PÈRE NOËL DU PÔLE NORD  
XXX 
 

 

 
Merci d'être là !   Pierrette coeur d'Amour

 

<bgsound src="MUSIQUE" loop= ”1000 ”>